Tag Archives: vignette

Ségolène Royal collectionne les vignettes de couleur…

Cette chère Ségolène n’est plus à une contradiction politique près. Si on peut lui concéder un bon sens politique, sa véritable préoccupation écologiste reste à prouver. Dernière mesure ; la résurrection de la pastille verte initiée par Dominique Voynet dans les années 90. Mme Royal est contre l’écologie punitive mais en même temps affirme le totem du pollueur payeur, va comprendre ! Les bonnets rouges de Bretagne doivent bien se marrer en l’attendant, eux qui ont réussi à faire plier un Gouvernement sans consistance. D’autres moins polis utiliseraient un autre vocable.

Donc revoici la vignette écologique. On peut mettre à son actif l’importance du rôle des véhicules dans la pollution et la sensibilisation du citoyen. Nos villes sont soumises toutes l’année à un fonds de pollution important dont on ne parle que les jours de pic mais qui chaque jour contribue à la dégradation des conditions de santé des habitants. Il est donc urgent d’agir.

Infographie AFP

Mais pour faire plus simple, les couleurs se multiplient…ainsi les automobilistes vont pouvoir parler au café du commerce sur la couleur de leur propre vignette. De quoi faire parler de futilité pendant que les mesures nécessaires à la lutte contre la pollution automobile et le réchauffement climatique ne sont pas prises. Plus important sur le fonds, la vignette n’est en rien obligatoire. Les propriétaires des véhicules les plus récents apposeront fièrement leur vignette bleue ou verte, pour les autres… Deuxième frein ; toutes les villes n’adopteront pas ce type de mesures restrictives ou avantageuses. Grenoble a annoncé qu’elle mettrait en place le dispositif, Clermont-Ferrand ou Aix-en-Provence y sont opposées. Donc si vous vivez dans une ville de droite, vous pouvez continuer à polluer. L’aspect gadget de cette mesure est donc réel.

La bonne mesure pour lutter contre la pollution automobile reste la limitation drastique de la circulation automobile. Il est plus que nécessaire de mettre en œuvre une politique d’investissement en faveur du développement des transports en commun et plus des autoroutes comme annoncé dernièrement par le Gouvernement, une fiscalité qui rétablirait l’équilibre entre le gasoil et l’essence sans plomb…. bref une vraie politique de fonds et pas des mesurettes typiques d’une politique qui se pare de vertus écologistes mais qui n’est que gadget.