Tag Archives: panneaux publicitaires

Comme à Grenoble, à Lyon plus de panneaux publicitaires !

Il est temps d’aller de l’avant, et de faire émerger une ville plus douce et plus créative […] Une ville moins agressive et moins stressante, au service de notre créativité et de notre identité. Libérer l’espace public de Grenoble de l’affichage publicitaire est un pas dans cette direction.

Éric Piolle, maire de Grenoble

Ainsi 326 panneaux à Grenoble seront retirés d’ici mai 2015.

Il faut bien reconnaître qu’hélas ce n’est pas Éric Piolle le maire de Lyon ! Ici c’est tout l’inverse, on nous en colle de partout ! Le moindre carré de pelouse un peu dégagé et un trois par quatre est installé avec éclairage 24h/24, formidable quoi !

le collectif Résistance à l’Agression Publicitaire

Le modèle de cette publicité qui envahit notre espace publique, nous agresse visuellement et finit par faire de nous des urbains consommateurs ne date pas d’hier. C’est un modèle né avec la consommation des années 60. « L’âge d’or » de la bagnole ; aller en périphérie faire ses achats de la semaine dans des hangars à chariots. Il fallait installer des panneaux pour les consommateurs fassent ce qu’on attendait d’eux.

A Lyon le contrat avec JC Decaux a été renégocié lors de la mise en place du système Vélo’v. En échange de l’installation du système de partage de vélos, JC Decaux à eu la possibilité d’ajouter encore d’avantage de panneaux publicitaires. C’est peu de dire que la ville est progressivement et sournoisement envahie par la publicité. Le vélo’v s’il permet à de nombreux habitants de se déplacer en mode doux, n’est-il pas devenu à sa manière un objet de consommation de la ville et du coup un allié de la publicité ?

Si à Lyon, nous voulons passer du rêve d’une ville sans publicités à la réalité, cela nécessite une volonté forte des citoyens pour faire pression sur les élus d’une part et pour substituer le modèle Vélo’v par le vélo personnel.

L’écologie c’est l’addition de toutes les volontés individuelles. Rendons à JC Decaux ses vélo’v, ressortons le vélo de papy, achetons ou partageons nos vélos individuels.