Tag Archives: Charlie

Blasphème Vs République

Mahomet en une du «Charlie Hebdo» de mercredi

Depuis une semaine, après le massacre d’une partie de l’équipe de Charlie Hebdo et les assassinats de Français dans un supermarché Casher, la France s’est retrouve groggy par cette haine Islamique sur notre territoire. Après la stupeur, comme soulevé par l’indignation et l’atteinte à ses valeurs Républicaines, les citoyens de ce pays, en masse se soulèvent. La foule innombrable dans les rues l’a prouvé.

Pourtant à bien y regarder, cette foule immense est la France, mais pas toute la France…Nombreux sont également ceux qui sont resté chez eux.

Les premiers pour éviter de se sentir récupérés sont toujours sur un positionnement opposé à ce qui fait sens pour le plus grand nombre. Positionnement classique de ceux qui souhaitent toujours jouer leur partition à un rythme différent des autres, les éternels chicaneurs et ergoteurs de tous poils. Passons.

Les autres en opposition ferme à ces valeurs de liberté : liberté de la presse et d’expression. Le blasphème est en question. Pour me risquer parfois, à ce que je considère comme un sourire ou une gentille provocation auprès de jeunes musulmans, je reçois de leur part indignation, colère et menace. Oui pour une partie des français, rire de la religion, s’en moquer, la tourner en dérision est ressenti comme une insulte grave et impardonnable. Le blasphème qui pour moi est un rire et ressenti par eux comme insultant.

La notion de blasphème est une notion uniquement religieuse. La liberté d’expression connaît la limite de la calomnie, de l’incitation à la haine, mais ne reconnaît pas la limite de notion considérée sacrée uniquement par la religion. Le droit au blasphème n’a donc par de réalité juridique.

Pourtant cette notion est reprise abondamment, et ce n’est peut-être pas tout à fait par hasard. Dans plusieurs pays européen cette notion existe et quiqu’onc blasphème peut être condamné. C’est le cas en Allemagne, en Autriche, en Irlande…C’est bien sûr le cas dans la plupart des pays musulmans et là les risques encourus sont d’une autre nature qu’en Europe. L’argument du respect dû aux religions est mis en avant. Heureusement, et c’est tout l’enjeu de « nous sommes Charlie » la possibilité de blasphémer est liée à la liberté d’expression. Ce sont les articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 qui garantissent à tous citoyens la liberté d’expression tant qu’il n’y pas atteinte à l’ordre public.

Je crois que les français dans l’esprit Révolutionnaire de 1789 ont bien compris ce qui était en jeu. Derrière ces monstrueux attentats se cachent la volonté de mettre au pas la République et que la religion considérée sacré par certains le devienne pour tous. La France se reconfessionnalise en partie par l’Islam c’est évident, mais pas seulement ; quand Nicolas Sarkozy dans son discours de Latran avançait la prédominance du curé sur l’instituteur et le concept de laïcité positive, il n’en faisait pas moins.

Dans une société qui de toute part perd ses repères, la République est en danger. Elle nous a appelées tout dernièrement. Sachons rester sur nos gardes sur la tentation du retour au religieux, pour que l’esprit des Lumières guide nos choix de société, soyons Charlie.