Monthly Archives: mai 2016

Tout est là, il ne manque plus que nous…

radicalite

La financiarisation de l’économie, l’influence de puissants lobbies internationaux, le terrorisme… sont très préoccupants pour nos démocraties. Le souhait des Hommes est de vivre dans un monde sécurisé par une paix durable, un environnement préservé, une constante amélioration des droits. Cette aspiration est menacée par la montée des égoïsmes qui finit par nous mettre dans l’incapacité de faire ensemble maison commune. Face à ces menaces l’écologie est la seule solution.

Alors que notre approche écologiste devrait naturellement s’imposer, nos résultats électoraux oscillent entre moins de 5 % des voix, parfois proche de 20 % dans des circonstances très favorables.  Pour faire simple, nous sommes satisfaits au-delà de 10 % !  Souvent empêtré dans des querelles internes, nouant des alliances politiques variables, parfois au détriment de nos convictions profondes, EELV a fini par apparaître non seulement un parti comme les autres, mais un parti pire que les autres aux yeux des électeurs.

De ce constat, j’ai choisi de m’engager en signant pour la motion  ‘’Écologie en Commun“ afin que notre mouvement gagne en crédibilité et atteigne désormais la maturité politique que les Français-es exigent de nous.

Nous voulons porter une réflexion sur les erreurs successives qui ont conduit à la désespérance de bon nombre de militants afin d’éviter de les reproduire. Il nous apparaît urgent de modifier notre fonctionnement interne pour permettre une plus grande prise en compte démocratique des attentes des adhérents-es.

Des citoyens sont en mouvement ; Alternatiba, récemment Nuit Debout… Ces mobilisations sont des marqueurs des évolutions sociétales avec lesquelles nous devons être en capacité d’être un parti interlocuteur. Pour cela, nous ne souhaitons pas enfermer EELV dans une famille environnementaliste qui serait forcément étriquée. Au contraire, nous voulons mettre EELV en situation de dialogue productif avec les mouvements issus de la société.

Nous voulons redevenir crédibles, pour cela nous ne devons plus à l’occasion d’élections, négocier les aspects majeurs de notre programme pour des participations à des exécutifs où in fine un pragmatisme de façade finit par dissimuler un renoncement quotidien. Notre motion se veut ambitieuse pour notre mouvement. Nous voulons construire avec les citoyens investis dans le monde associatif et syndical, des plateformes électorales fortes avec des partenaires fiables.

Il est temps pour nous de mettre la radicalité de l’idéal écologiste au service de notre société. Les problèmes liés à tous les dérèglements sont présents et entrainent déjà des conséquences dramatiques que nous constatons chaque jour. L’écologie est indispensable à leur résolution. A nous de démontrer notre capacité d’être les acteurs du changement.

Dès maintenant mettons l’Écologie en commun.