Déchéance de nationalité, stratégie du culbuto.

Je n’aurais donc pas attendu les lendemains de fêtes pour avoir la gueule de bois. Fin d’année mortifère pour la République. Les attentats à Paris, la montée du vote de droite extrême aux élections régionales, et enfin le projet de loi sur la déchéance de nationalité. il est commun de dire que c’est dans les tempêtes qu’on voit les grands marins, la fin d’année nous aura montré que notre chef d’Etat n’est finalement pas le capitaine de pédalo décrit par ses amis politiques mais plutôt le pathétique Monsieur Culbuto.

Monsieur culbuto passe l’éponge à droite…

Hors mi le Front national tout le monde politique s’insurge de la mesure de déchéance de nationalité. C’est l’étranglement devant une mesure réclamée par l’extrême droite. Comment François Hollande qu’on imaginait peu porté sur les thèses nationalistes en est arrivé à finalement prendre cette décision ? La stratégie de l’éponge peut en permettre la compréhension : constatant que le potentiel électoral à gauche est faible, il absorbe les idées de la droite pour la priver de son angle d’attaque habituel qu’est le laxisme et l’angélisme de la gauche. En jouant avec les idées nauséabondes réactionnaires, il annihile les critiques venant de sa droite. Le culbuto se penche donc vers sa droite pour séduire les électeurs de droite et surtout ceux de gauche apeurés par les derniers attentats à Paris et plus globalement par la montée de l’islamisme le plus gore.

Afficher l'image d'origine

Les militants de gauche, écologistes….attachés aux valeurs de la République s’insurgent ! Mais n’ont-ils pas déjà été « testés » lors du deuxième tours des élections régionales en votant finalement pour Estrosi en région PACA ? En acceptant même en rechignant de voter pour la droite la plus dure face à encore un peu plus dure, ils ont montré leur résistance au crash test, François Hollande l’a observé.

Et bientôt un coup d’éponge à gauche…

L’élection présidentielle est en vue. Constatant les dégâts des régionales, il apparaît évident que Marine Le Pen sera présente au second tour. L’enjeu est d’arriver au deuxième tour face à elle. En séduisant la partie des Français  votant alternativement à droite et à gauche, François Hollande s’assure leur vote par cette mesure sensée les rassurer. Ainsi au second tour,  Il n’aura plus qu’à se pencher à gauche et  en modérateur pour se replacer au centre de l’échiquier politique et l’emporter pitoyablement certes, mais emporter quand même.

Nos valeurs valent plus que culbuto.

A jouer avec la République, le risque politique est grand. L’immense marche en hommage aux victimes de Charlie Hebdo de ces millions de français attachés à la démocratie peut-elle se remettre en marche pour conspuer cet apprenti sorcier et ses mesures dangereuses ? Comme la grenouille plongée dans une eau qui chauffe doucement, nous risquons de ne pas comprendre tous les enjeux et laisser notre pays revivre ses heures les plus sombres.  Nos valeurs valent tellement plus qu’un culbuto. Un homme ou une femme politique, un parti…peut il s’élever à lancer et nous engager dans la Résistance et la défense des valeurs de la République ? c’est bien dans ces heures que nombreux nous attendons son appel.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *