Jamais sans toit…

Depuis maintenant plusieurs semaines le collectif « jamais sans toit » multiplie les actions pour sensibiliser la population au sort des enfants qui dans l’agglomération n’ont pas de toit et dorment à la rue. Affichettes collées, banderoles devant les écoles appelant à la réquisition de logements vides, campement sauvage devant la préfecture…

Hier encore rue Paul Cazeneuve, une manifestation pour réclamer la saisie des logements et locaux vides dans notre agglomérations. Locaux publiques parfois chauffés inutilement. Ces locaux : le collège Jean-Vilar à Villeurbanne (au moins 6 logements de fonction), le collège Maurice-Scève dans le 4e arrondissement (au moins 3 logements) et le collège Truffaut dans le 1er (au moins 6 logements) sans parler des salles de classes qui pourraient dans l’urgence accueillir des familles. L’immeuble rue Cazeneuve est vide depuis trois ans, cette propriété de la ville de Lyon compte 30 logements. Depuis le 20 novembre, quelques écoles logent des familles sans domicile.

Très progressivement, les représentants du collectif ont été reçus par les représentants du Préfet, des solutions partielles ont été trouvées mais encore un grand nombre de familles dorment encore dans des parkings, des squats…la pression est donc plus que jamais nécessaire.

Le sujet des rythmes scolaires est toujours d’actualité mais cette réforme s’il elle est nécessaire pour améliorer les conditions d’apprentissage, peut apparaître comme un luxe face à la vie d’enfants dans des conditions de vie si difficiles. Avoir un toit est le préalable à toute construction de l’enfant, il est urgent que les pouvoirs publics réagissent à la hauteur de cette situation humainement insupportable.

L’actualité du collectif sur : www.twitter.com/jamaissanstoit

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *