La maison de la danse à la Confluence

Mesure annoncée pendant la campagne municipale et confirmée dernièrement par Gérard Collomb, la maison de la danse devrait quitter le quartier du bachut dans le 8ème arrondissement pour…..la confluence évidement, où ailleurs ?

« Une ville rayonne dans le monde par ses universités son économie, sa qualité de vie, mais également par la qualité de sa culture, a expliqué Gérard Collomb. Quand on est un grand acteur culturel, on a de grandes ambitions. Si c’est pour faire le centre social culturel de la plaine du Forez, ce sera difficile de garder Dominique Hervieu. C’est pour cela que notre ville continue à se développer et que, petit à petit, elle parvient à se faire un nom. »

Les propos de notre sénateur maire président du grand Lyon ne manquent pas de sympathie pour la plaine du Forez, et pour les habitants du 8ème arrondissement qui visiblement ne sont pas à la hauteur des grandes ambitions de notre ville…allez hop ! Circulez…

Une fois encore le nouveau quartier de la confluence se voit doter d’un équipement supplémentaire. Après le musée des confluences et son mammouth lyonnais, voici la maison de la danse qui vient en renfort pour tenter de faire de ce quartier un lieu attirant. La méthode est connue, faire déménager des entreprises et maintenant des institutions culturelles des communes ou arrondissements périphériques pour ce quartier. Autrement dit ; tout pour le tourisme et l’apparat municipal, au détriment d’un grand nombre de lyonnais qui vivent dans toute la ville et pas seulement au bout de la presqu’ile.

Il fut un temps où d’autres maires arrivaient à faire venir des institutions internationales à Lyon (ex. Interpol), sans devoir les faire passer d’un arrondissement à l’autre tel des joueurs de bonneteau. C’est visiblement plus difficile depuis quelques années.

Il faut reconnaître que si l’actuelle maison de la danse ne manque pas d’allure dans son édifice colossal des années 60, la salle de spectacle a vieilli et n’est en effet plus au niveau de ce qui est exigé pour un travail de qualité. Mais alors, pourquoi ne pas envisager une remise à niveau technique du bâtiment ? Pourquoi même ne pas imaginer une nouvelle maison de la danse toujours dans le 8ème arrondissement ?

La maison de la danse est un symbole de l’égal accès à la culture, sa présence au cœur du 8ème arrondissement sur la place du bachut est un élément de fierté pour les habitants de cet arrondissement et fait partie de l’image du 8ème. La faire déménager ailleurs et encore plus en centre-ville enverrait un message très négatif aux habitants, les considérants indignes d’elle. L’équilibre des quartiers peut-il encore être un message entendu par notre édile ? C’est à la hauteur de la mobilisation des lyonnais pour sauver cet équipement dans cet arrondissement qu’on aura la réponse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *