L’hiver sera chaud dans les maillots !…

Vite ça chauffe ! Le climat continue de se détérioré, les conditions de vie des Hommes vont se dégrader gravement. Les manifestations de ce dérèglement sont malheureusement visibles sur l’ensemble de la planète : Fonte des glaces en arctique, inondation en Serbie au printemps, désertification d’autres zones, et même à Lyon où le Préfet déclarait il y a quelques jours lors de la présentation du plan bassin d’adaptation climatique dans le domaine de l’eau :

« Il fait aujourd’hui à Lyon le climat d’Avignon il y a trente ans. »

Le changement climatique aura donc des conséquences sur la ressource en eau dont va disposer notre région. Si ce plan insiste davantage sur l’adaptation de nos territoires au changement climatique, il n’en demeure pas moins que l’adaptation si nécessaire qu’elle soit ne doit pas remettre en cause la nécessité de réduire les gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique. Ce changement d’approche me paraît dangereux, source de déresponsabilisation des différents acteurs du réchauffement climatique.

Comment Lyon pourrait prendre sa part pour lutter contre le réchauffement climatique ?

  • Construction des bâtiments neufs en qualité HQE (haute qualité environnementale) pour limiter l’utilisation du chauffage ;
  • installation de panneaux solaires et photovoltaïques partout où cela est possible ;
  • Limitation du chauffage l’hiver dans les appartements et lieux publics, bannissement de la climatisation ;
  • Végétalisation des toitures planes ;
  • Construction de cuves de récupération des eaux de pluies sous les constructions neuves afin d’économiser la ressource ;

Source : bâtiment de l’INPI en Région Alsace

  • Construction de tours solaires pour produire une électricité propre et éviter l’utilisation d’énergie fossile ;
  • Construction d’éoliennes dans les zones les plus ventée de notre région ;
  • Modification de l’éclairage public avec des solutions de meilleure rendement.

  • Forte limitation des trajets en voiture individuelle et réduction de la vitesse à 30 kms/heure ;
  • Accroissement important des budgets d’investissement pour les transports en commun ;
  • Création d’un réseau ambitieux de pistes cyclables ;
  • Modification des enrobés pour limiter le stockage de la chaleur ;

  • Désimperméabilisation de la voire de la ville afin que l’eau de pluie puisse pénétrer les nappes phréatiques ;
  • Plantation d’arbres, végétalisation des toitures pour retenir l’humidité ;

En Europe, une ville comme Fribourg  https://www.youtube.com/watch?v=4nV3dZ3IxT0 s’est déjà fortement engagée sur ce chemin, elle a réduit considérablement ses dépenses d’énergie. http://www.liberation.fr/hors-serie/2006/05/29/fribourg-la-citadelle-ecologique_40648 En France une ville comme Colmar fait aussi beaucoup pour la transition écologique…

Notre ville, plus au sud ne doit pas s’épargner cette transition, l’anticiper permet de moins la subir. Si le plan climat énergie a été adopté http://blogs.grandlyon.com/plan-climat/ il relève d’une bonne intention et de la reconnaissance de la situation actuelle, mais il manque sérieusement de souffle et d’ambition. L’exemple de la construction du nouveau quartier de la Confluence, quartier trop peu engagé dans l’écologie démontre bien que nos élus lyonnais manquent de beaucoup de souffle. Ne mettons pas l’écologie au service du marketing municipal, il ne s’agit pas de faire l’écologie des pots de géranium et de la pelouse sur les rails de tramway, mais d’engager l’agglomération dans une démarche globale.

Engageons-nous clairement dans ce nécessaire changement de nos mode de vie. Et Vite ! ça chauffe !

One thought on “L’hiver sera chaud dans les maillots !…

  1. Les informations ici présentes sont relativement pertinentes et intéressantes. J’ai beaucoup aimé, cet article est vraiment bien ficelé et cela nous permet d’y comprendre un peu plus car le sujet est moins évident qu’il n’y semble.
    Valentin Pringuay / Presse-citron.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *