Monthly Archives: mai 2014

Rythmes scolaires à LYON : 0/20 pour Gérard Collomb

 

A l’annonce de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à Lyon, beaucoup se sont étonnés d’une telle organisation. Il y a de quoi au moins s’étonner, voir de s’indigner !

La réforme visait une meilleure répartition des heures de cours :

Les enfants  auront un journée de cours de 8h30 à 11h30 puis de 13h30 à 16h30, retour donc à la situation existante sans aucun allègement de la journée. Plus encore, il y aura cours le mercredi matin de 8h30 à 11h30, ce qui va encore alourdir la première moitié de la semaine. Le jeudi est à l’identique du lundi et mardi. Le vendredi matin comme le mercredi matin et enfin le vendredi après midi, il y aura les fameuses activités périscolaires toute l’après midi de 13h30 à 16h30.

La réforme devait couter environ 20 euros par an au famille par enfant :

Le coût annoncé est bien de 20 euros mais par mois !

La mise en place devait faire l’objet d’une concertation large :

L’organisation a été annoncée sans même l’avis des conseils des écoles.

Pour conclure, la réforme lyonnaise c’est :

Une semaine plus lourde avec une répartition cours/activité très discutable, qui favorisera les familles aisées et les enseignants qui pourront partir en week end dès le vendredi midi.

Un prix relativement élevé sans qu’on sache quelles seront les activités proposées.

Cette chère UMP, très chère…

La société Bygmalion aurait facturé des prestations de communication non réalisées apparemment. Le responsable de l’entreprise est un très proche de Jean François COPPE. La question se pose de savoir si vraiment il y a eu fausse facturation et à qui a profité de l’argent ainsi détourné…

Silence radio du côté de l’UMP ! les flingues sont sous le table…

Déjà les comptes de campagne non validés par le Conseil Constitutionnel avait été remboursés par les militants. Ces militants faisant un don à leur parti se voyaient attribuer une déduction fiscale à la hauteur de 66 % de leurs impôts sur le revenu….et oui ! le budget de l’Etat laissé en piteux état par M. Sarkozy s’est encore vu amputé d’un partie de ses dépassements de compte de campagne.

M. COPE devenu M. CHOQUE  profondément serait devenu subitement M. CHOPPE !

La Marseillaise ou le fantasme du mauvais Français.

Et c’est reparti ! Depuis plus de deux cent ans elle est l’objet de toutes les attentions. La chanter et si possible le plus fort possible semble est une preuve de patriotisme et d’amour de la France. Ne pas la chanter vous rend suspect d’un rejet des valeurs de notre Nation.

La montée de l’extrême droite française et de ceux qui lui court après la met au centre du débat politique. Une fois encore la droite est obsessionnelle et ringarde, revient le fantasme du mauvais français. Hurlent tous les « extrêmement choqués » de la droite contre les non chanteurs ; footballeurs, ministres….tous suspects d’être anti-français.

Karim Benzema déclarait dans le magazine So foot « Quand je marque, je suis français, quand je ne marque pas, je suis arabe », C’est Christiane Taubira fût la dernière cible des « droites françaises » pour ne pas avoir chanté l’hymne national lors des commémorations de l’abolition de l’esclavage, et d’avoir parlé de karaoké d’estrade.

 Le fond de l’affaire est bien différent que le fait de chanter ou non La Marseillaise ; le fond est un fantasme du mauvais français, celui qui parceque pas vraiment blanc ou pas du tout devient suspect. On en est pas encore à l’affaire Dreyfus mais les ingrédients sont là : contexte économique incertain, pouvoir exécutif faible et controversé, montée des extrêmes et des racismes…

Derrière cette polémique, c’est le visage de deux Frances qui s’opposent : celle d’une France de toute son histoire, celle qui porte les traces de la colonisation, de l’esclavage, de l’immigration de travail, présente dans les sports populaires, dans la musique ou le cinéma, la France du film « intouchable » contre celle qui est restée figée dans le souvenir d’une France blanche, catholique, au mieux conservatrice et de plus en plus réactionnaire, qui de l’opposition au mariage pour tous au Printemps Français ne cesse de s’agiter.

Le logiciel de la droite dite Républicaine est infesté par un virus venu de sa droite, La Marseillaise est le dernier épisode de cette dérive. A malheureusement n’en pas douter, il y aura d’autres soulevés au nom de La France. Alors La Marseillaise chantée ou pas, n’est-ce pas surtout des valeurs de fraternité qu’il faudrait débattre  ?

Encore un tour de piste pour l’UMP ?

Les électeurs français dans leur majorité sont déçus de la politique initiée par François Hollande. Déjà aux élections municipales, L’UMP a pu obtenir de bons scores électoraux sans efforts, en surfant simplement sur la vague anti PS.

Approchent maintenant les élections européennes. L’UMP tente la même stratégie gagnante, pourquoi s’en priver ! Dommage que dans leur majorité les électeurs ne se rendent pas compte de l’importance de leur choix dans la politique qui sera menée par la Commission européenne. Le 25 mai le vote ne doit pas servir de défouloir car des urnes pourraient sortir des résultats inverses que de ce que la majorité des français aimerait voir comme projet.

Mais si vous voulez clairement choisir les listes UMP, ayez conscience de vos choix :

Voici quels sont les députés que l’UMP se prépare à envoyer à Strasbourg :

                  

            

Nadine MORANO, Renaud MUSELIER, Michèle ALLIOT MARIE, Brice HORTEFEUX, Rachida DATI, Alain LAMASSOURE…..

Et voici parmi les propositions du Parti Populaire Européen dont l’UMP est une composante au Parlement européen des mesures qui font réfléchir :

  • Maintien du pacte de stabilité et de croissance, et élargissement de la zone euro.
  • Compléter le marché unique, en particulier dans les secteurs des services, de l’énergie et du transport
  • Favoriser la création d’entreprises au travers des mesures telles que : réduire les charges administratives, simplifier la réglementation, diminuer le taux général d’imposition, faciliter l’accès des nouvelles entreprises aux ressources financières et promouvoir l’esprit d’entreprise
  • Simplifier les systèmes de taxation et baisser les taxes en Europe, y compris sur les revenus personnels
  • Assurer la viabilité financière des systèmes de santé et pensions, notamment en retardant l’âge de la retraite et en créant des fonds de pensions privés comme complément aux systèmes publics de retraite
  • Faciliter la réconciliation travail-famille, en encourageant le secteur privé à introduire plus de flexibilité dans le temps du travail et les Etats membres à améliorer leurs politiques de soutien à la famille.
  • Liberté de choix des Etats membres pour le recours à l’énergie nucléaire
  • Adopter un accord politique avec les Etats-Unis et d’autres alliés en matière de coopération politique.

Alors vous demandez à l’UMP de refaire un tour de piste ?

 

L’Eurovision redonne du sens au vivre ensemble.

Entre le bon coup et le bras d’honneur, les Européens ont voté pour la plus improbable des candidates, et c’est tant mieux !

Conchita WURST a permis à des milliers d’Européens de faire valoir un autre regard sur le genre. Marre de tous ces homophobes, et intolérants de tous poils, vive la différence et vive le vivre ensemble. Si le concours Eurovision passait pour être sacrément ringard, il vient de prendre un drôle de tour. De nombreuses pétitions initiées entre autre par notre grand ami Vladimir avaient circulées pour interdire à Conchita de se présenter, mais elle a quand même finalement pu représenter l’Autriche, et déclare :

 »Porter la barbe est une manière de dire que vous pouvez tout réaliser, peu importe qui vous êtes ou comment vous êtes », a expliqué Conchita Wurst. Et d’ajouter : « J’ai toujours été un ‘outsider’ confronté à la discrimination. Je ne veux pas que la même chose arrive aux générations futures« 

Si la mémoire collective reste faible, et que ce petit évènement ne domine pas l’actualité bien longtemps, il aura donner une petite leçon d’humour, de tolérance, et de respect.